/news/politics

Québec solidaire présente ses demandes budgétaires

Amir Khadir

Simon Clark/Agence QMI

À quelques jours du dépôt du budget provincial, Québec solidaire demande au gouvernement de réinvestir massivement dans les services publics afin de relancer l’économie et d’atténuer les effets des mesures d’austérité.

Alors que le gouvernement pourrait se diriger vers un surplus budgétaire de 2,2 milliards $ pour l’exercice 2015-2016, le député Amir Khadir a invité vendredi le ministre des Finances, Carlos Leitao, à suspendre les versements au Fonds des générations et à renoncer à toute éventuelle baisse d’impôt.

«Ce n'est certainement pas le temps de mettre les 2 milliards et plus de surplus dans le Fonds des générations, ce n'est certainement pas le temps d'utiliser 50 % des surplus au service de la dette et un autre 50 % à réduire l'impôt, qui va surtout profiter aux familles les plus riches et aux très riches», a soutenu M. Khadir.

Plutôt que de faire des choix budgétaires en fonction de la dette, le député de Mercier croit que le gouvernement devrait davantage se préoccuper de la relance de l’économie et de l’emploi. Il a fait valoir qu'un important réinvestissement dans les services publics permettrait de stimuler la croissance.

«Ce qu'on va réinvestir va créer des emplois et des opportunités, qui vont permettre à des familles bien rémunérées de payer des impôts et surtout de consommer et de faire relancer la machine économique, ce qui contribue à soutenir l'économie par en bas et pousse l'ensemble de l'économie vers le haut», a expliqué le député de Mercier.

Amir Khadir a proposé de réinvestir 950 millions $ en santé, 400 millions $ en éducation et 250 millions $ dans le réseau des services de garde subventionnés. Il a également suggéré des mesures de lutte à la pauvreté totalisant 300 millions $ ainsi qu'un montant de 250 millions $ pour le transport collectif.

Les propositions budgétaires de Québec solidaire:

Santé

— Développement du réseau des CLSC: 450 millions $

— Mesures de soutien à domicile: 450 millions $

— Annulation des coupes en santé publique: 50 millions $

Éducation

— Embauche de professeurs et de professionnels: 400 millions $

Réseau des services de garde

— Création de places dans les CPE: 125 millions $

— Annulation des hausses de tarifs de garde: 125 millions $

Lutte à la pauvreté

— Bonification du crédit d’impôt à la solidarité: 100 millions $

— Traitement fiscal des pensions alimentaires pour enfants: 50 millions $

— Relance du programme AccèsLogis: 150 millions $

Transition écologique

— Bonification et développement du transport collectif: 200 millions $

— Développement du transport interurbain en région: 50 millions $