/news/world

Abaaoud et Abdeslam, deux jeunes «tranquilles»

Félix Séguin et Maxime Landry | TVA Nouvelles

Deux des terroristes derrière les sanglants attentats de Paris, Adbedlhamid Abaaoud et Salah Abdeslam, sont très connus à Molenbeek.

Des jeunes «tranquilles, créatifs et intelligents», a assuré le travailleur social Simon Minlend qui a bien connu les deux Molenbeekois.

Les journalistes de TVA Nouvelles Maxime Landry et Félix Séguin se sont plongés dans l’univers de ces deux jeunes hommes radicalisés dans la petite commune, avec la collaboration du travailleur social.

AFP

Ces jeunes, qui ont fait le choix d’aller combattre dans les rangs de l’État islamique, «n’ont pas la même conscience de la mort que nous», a expliqué le travailleur social.

Simon Minlend a fait des pieds et des mains pour ne pas que d’autres jeunes aillent grossir les rangs de Daesh. Mais il est plutôt réaliste quant aux perspectives d’avenir des enfants de Molenbeek.

«Il faudrait d’abord leur offrir un avenir», a confié le travailleur d’origine africaine en entrevue avec TVA Nouvelles. «Mais quel avenir», s’est-il interrogé.

En parcourant les rues de la petite commune avec les journalistes de TVA Nouvelles, le travailleur social a dressé un triste constat.

«On voit trois choses: les militaires, c’est assez impressionnant, on voit la police et on voit des jeunes désespérés», a expliqué M. Minlend

Pour éviter que d’autres jeunes «courent» et «bondissent» vers la Syrie, Simon Minlend a fondé un organisme qui aide les jeunes avant qu’ils se radicalisent.

Dans la même catégorie