/news/world

Entre compassion et inquiétude

TVA Nouvelles

Vous êtes nombreux à réagir aux attentats de Bruxelles qui sont survenus ce matin à l’aéroport et dans le métro de la capitale belge. Des centaines de personnes se sont exprimées à ce sujet sur la page Facebook TVA Nouvelles où les commentaires vont de la compassion à l’inquiétude.

Voici quelques-uns d’entre eux :

«Je me suis réveillé ce matin, puis j’ai mis la chaîne des nouvelles. J’ai constaté une fois de plus des atrocités, cette fois à Bruxelles, en sol européen encore une fois. Je souhaite mes sympathies à toutes les familles des victimes de ces actes barbares et inhumains. En ces heures sombres, je dis à toute l’Europe : soyez fort et restez soudé les uns les autres. Le terrorisme signifie «faire régner la terreur» et donc diviser les gens pour mieux régner par la suite. Ne cédez surtout pas à la peur. Vous n’êtes pas seuls, sachez-le. Le Canada ainsi que bien d’autres pays sont avec vous. Paix et solidarité!» - Jared Mayler.

«C’est dégueulasse, triste. Mes sympathies aux Belges! Nous sommes avec vous dans cette dure épreuve.» - Frédérick Viola

«Un terroriste n’a pas besoin d’immigrer dans un pays pour y faire un attentat. Au contraire, il sera beaucoup moins repérable s’il agit dans un pays qui n’est pas le sien. Les gens qui demandent le statut de réfugié ici sont des gens qui souffraient de la présence de ces terroristes et qui veulent être en sécurité ailleurs.» - Jill Nguyen

«Ils sont envahis, maintenant ils ont perdu le contrôle. Je pense qu’il y a une leçon à en tirer; ne faites pas pareil avec mon pays, ma province.» - Christian Arguin Gervais

«Il ne faudrait pas commencer à céder à la panique, car c’est ce que les terroristes veulent. C’est une tragédie, mais il faut continuer à vivre notre vie normalement.» - David Jutras

«À 5h j’écoutais les nouvelles et j’étais suis triste de voir toute l’ampleur des événements. Mon cœur bat pour vous.» - Diane Benoit

«Quelle horreur! Ils continuent à frapper dans les endroits où il y a foule pour faire le plus de victimes.» - Michèle Denis

«C’était écrit... La Belgique, petit pays charmant et accueillant... Mon beau pays d’origine vient à son tour d’être blessé en son cœur par des odieux terroristes. En voyant cette terrible nouvelle ce matin, mon corps s’est mué en un énorme cri silencieux. Mon cœur saigne en pendant à toutes les vies fauchées ainsi qu’aux proches des victimes innocentes. Aujourd’hui, la capitale de l’Europe a été ébranlée comme jamais. Comment en est-on arrivé là?» - Timon Mangouste

Dans la même catégorie