/finance/homepage

Les acériculteurs veulent 2,35 millions d’entailles supplémentaires

Argent

Joel Lemay/Agence QMI

La production de sirop d’érable au Québec devrait être augmentée de six millions de livres par année pour répondre à la demande mondiale en hausse  et accroître la part de marché actuelle, soutient la Fédération des producteurs acéricoles du Québec. Ces six millions de livres représentent 2,35 millions d’entailles.

La Fédération doit faire valoir ses arguments mardi à la Régie des marchés agricoles et agroalimentaires du Québec (RMAAQ), qui tient une séance publique à cet effet à Drummondville.

Selon la Fédération, la consommation mondiale de sirop d’érable est en croissance de 5% par année depuis les cinq dernières années, passant ainsi de 126 millions de livres à 160 millions de livres. La part de marché mondiale détenue par les producteurs québécois  est présentement de 72%.

Le syndicat avait déposé en avril 2015 une demande d’augmentation du contingentement et voulait mettre en production 500 000 nouvelles entailles dès cette année, mais «la Régie a trop tardé avant de nous donner signe de vie», fait part Serge Beaulieu, président de la Fédération.

«Dès 2017, il faut être prêt. Il faut absolument que ces 2,35 millions d'entailles soient en production, et ce, si on ne veut pas manquer de sirop d'érable, et surtout, si on souhaite conserver notre part de production. Avec un dollar canadien faible les exportations de sirop d'érable sont avantagées. Il faut en tirer parti tout de suite», plaide-t-il.

La Fédération évalue à 18 millions $ les revenus supplémentaires que les acériculteurs toucheraient avec la production accrue. Des centaines de nouvelles entreprises seraient mises en production et quelque 5 millions $ seraient investis dans les érablières.

L’année 2015 aura permis d’établir de nouveaux records de ventes et d’exportation pour les acériculteurs québécois, avec 106 millions de livres de sirop vendues par l’entremise de l’agence de vente et 92,8 millions de livres de sirop d’érable canadien exportées.

La Fédération affirme que la décision de la Régie devra être rendue avant juin prochain pour que les 2,35 millions d’entailles soient en production au printemps 2017.

La Fédération compte en ses rangs 13 500 acériculteurs qui exploitent 7300 entreprises.  

Dans la même catégorie