/regional/saguenay

Les Belges du Saguenay inquiets pour leurs proches

Jean-François Tremblay | TVA Nouvelles

Les personnes d’origine belge demeurant au Saguenay se sont beaucoup inquiétées pour leurs proches, mardi, à la suite des attentats qui ont secoué Bruxelles.

Jean-Luc Doumont, rédacteur-en-chef du magazine «Informe Affaires» a passé la journée à suivre l'actualité de sa Belgique natale.

Il vit au Québec depuis 16 ans, mais connaît bien les lieux ciblés par les attaques. «Ce sont des endroits que je connais presque par coeur. Et de voir qu’en un instant, des kamikazes détruisent tout ça, ça vient nous chercher.»

Le choc a aussi atteint Tim Targé, étudiant belge au Cégep de Chicoutimi. «Mon grand frère voyage beaucoup. Il était en congé heureusement.» Ses parents et ses 11 frères et soeurs demeurant dans un petit village belge vont bien également.

«C'est sûr que cela aurait très bien pu être moi le jour où je retourne voir ma famille en Belgique. Ou alors qu'eux viennent me voir ici...», a-t-il confié.

Tim Targé se demande d'ailleurs si ces parents ne devraient pas annuler leur visite au Saguenay, prévue dans deux semaines.

À l’hôtel de ville de Saguenay, les drapeaux ont été mis en berne devant l'édifice.

Les attaques ont aussi fait réagir la clientèle des agences de voyages. «C'est le branle-bas de combat, tout le monde panique. Ce matin, les gens appelaient pour savoir si c'est sécuritaire de voyager actuellement», a indiqué Catherine Perron de l’Agence de voyage l’Escale.

La demande pour l'Europe était pourtant soutenue malgré la faiblesse du dollar canadien face à l'euro. Les agences espèrent que la peur n'aura pas raison des voyageurs.

Les agents ont aussi passé beaucoup de temps à tenter d’aider des clients coincés à Paris parce qu'ils devaient transiter par l’aéroport de Bruxelles.

Dans la même catégorie