/news/world

«Il n’y a pas de victime canadienne», soutient Stéphane Dion

Agence QMI

Le gouvernement fédéral a annoncé qu’aucun Canadien n’a été tué ni blessé dans les attentats de Bruxelles en Belgique et que les normes de sécurité n’allaient pas être renforcées au pays.

«Pour le moment, il n’y aucun signe qu’il y a des victimes canadiennes», a déclaré le ministre des Affaires étrangères du Canada, Stéphane Dion.

«Tous nos employés sont sains et saufs», a-t-il précisé en parlant de l’ambassade canadienne, ainsi que des représentations diplomatiques aux sièges de l’OTAN et de l’Union européenne à Bruxelles.

M. Dion a toutefois demandé aux Canadiens de se montrer vigilants, alertes et de signaler tout comportement inhabituel ou suspect.

Le gouvernement fédéral a mentionné que la sécurité dans les aéroports du pays ne sera pas augmentée, même si le niveau de surveillance demeure élevé et inclut aussi les transports publics du pays.

«Il n’y a aucune information apportée par la GRC laissant croire qu’il faut renforcer la sécurité dans les aéroports», a affirmé le ministre fédéral de la Sécurité publique Ralph Goodale. Aucune mesure spéciale n’a été prise non plus au Parlement où le gouvernement Trudeau présente son budget ce mardi.

Dans la même catégorie