/finance/homepage

Dépanneurs et stations-service

Couche-Tard doit se départir de plus de 180 commerces Shell acquis au Danemark

Argent

Les autorités de la concurrence en Europe ont demandé à Alimentation Couche-Tard de se départir de plus de la moitié des dépanneurs et stations-service acquis de l’entreprise A/S Dansk Shell au Danemark l’an dernier.

La Commission européenne et l’Espace économique européen ont donné leur approbation pour que Couche-Tard conserve 131 des 315 magasins acquis en mars 2015.

Couche-Tard a proposé de céder une combinaison de ses sites actuels au Danemark et de ceux sous l’enseigne Shell, incluant le réseau de Shell/7-Eleven et le réseau d'exploitants indépendants de Shell.

De plus, Couche-Tard a proposé de se départir des activités de carburant commercial et d'aviation d’A/S Dansk Shell.

Cette proposition a été retenue par les autorités. Par l’entremise de sa filiale danoise Statoil Fuel & Retail, Couche-Tard  a donc conclu une entente de vente de ces actifs à DCC Holding A/S, une filiale de l’entreprise britannique  DCC.

La clôture de cette transaction, dont le montant n’a pas été dévoilé, est prévue pendant la seconde moitié de l’exercice financier 2017. Elle est aussi assujettie aux approbations réglementaires usuelles.

La transaction avec A/S Dansk Shell, pour sa part, devrait être conclue en mai prochain. Le montant de la transaction n'a pas non plus été divulgué.

«L'ensemble des cessions d'actifs nous permet de nous concentrer sur nos opérations qui sont en ligne avec notre modèle d'affaires, en poursuivant notre implantation dans des zones additionnelles et recherchées du marché tout en réduisant les chevauchements de sites», a commenté Hans Olav Høidahl, vice-président principal, Scandinavie, d’Alimentation Couche-Tard.

M. Høidahl a aussi indiqué que l’acquisition de A/S Dansk Shell place l’entreprise «dans une position de force dans le marché danois — un marché stratégique pour Couche-Tard en Europe».