/news/politics

Pierre Arcand croit toujours à la relance du Plan Nord

Simon Clark/Agence QMI

Malgré la chute du prix des matières premières, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, croit toujours à la relance du plan Nord. Il assure que son gouvernement met les bouchées doubles pour concrétiser des projets.

«Il faut débloquer l'investissement, c'est ce qui est important pour l'avenir. On y travaille sans relâche», a affirmé le ministre.

Le gouvernement cherche toujours des investisseurs pour le projet de Mine Arnaud à Sept-Îles et discute avec Tata Steel, une compagnie installée à Schefferville, avec qui elle doit conclure une entente d'ici le 31 mars.

En entrevue à TVA Nouvelles, Pierre Arcand a insisté sur l'importance du port de Sept-Îles. Le gouvernement a acheté des terrains et un chemin de fer appartenant à la compagnie Cliffs dans le secteur Pointe-Noire. Tout ça pour rendre accessible des quais, dont celui de 220 millions $ destiné au minerai de fer et qui est à ce jour inutilisé.

Le gouvernement investira plus de 66 millions $ de deniers publics dans une société qui gérera ce site stratégique.

Selon Pierre Arcand, il n’est pas question de vendre ces actifs «Ça été assez compliqué. Maintenant, l'accès est plus facile et va demeurer plus facile», a-t-il dit.

Concernant le prolongement de la route 138, Pierre Arcand en fait une priorité.

«Pour relier Blanc-Sablon au reste, c'est plus compliqué parce que le terrain est accidenté. Mais on va finir par le faire», a promis le ministre.

Dans la même catégorie