/news/world

Washington sans nouvelles de plusieurs fonctionnaires à Bruxelles

Agence France-Presse

Une dizaine d'Américains ont été blessés dans les attentats de Bruxelles mardi, mais, si aucun décès n'est pour l'instant à déplorer, Washington restait mercredi sans nouvelles de plusieurs ressortissants, notamment des fonctionnaires de ses représentations diplomatiques dans la capitale belge et européenne.

«À l'heure actuelle, nous savons qu'à peu près une dizaine de ressortissants américains ont été blessés dans les attentats», a déclaré Mark Toner, porte-parole du département d'État, fournissant un premier décompte officiel côté américain.

Il a précisé qu'«à l'heure qu'il est, nous n'avons pas eu vent de décès de citoyens américains».

En revanche, M. Toner a tenu à «souligner qu'un nombre d'Américains manquent à l'appel et que le Royaume de Belgique n'a pas encore fourni de décompte des victimes par nationalités».

Le gouvernement américain procède à son propre décompte et «nous nous efforçons de recenser qui est sain et sauf, à la fois au sein du personnel de l'ambassade et de la communauté américaine» expatriée à Bruxelles, a reconnu M. Toner.

Les États-Unis sont fortement implantés à Bruxelles avec trois représentations diplomatiques, une pour la Belgique, une pour l'Union européenne et une pour l'OTAN.

«En ce qui concerne le personnel du département d'État et de l'administration américaine» en poste à Bruxelles, le décompte «est en cours», mais «nous n'avons pas comptabilisé tous les employés gouvernementaux ou les membres de leurs familles», a prévenu M. Toner.

Il a souligné que «beaucoup d'Américains travaillaient, voyageaient pour affaires ou pour tourisme» à Bruxelles au moment des attentats et qu'il y a encore «de nombreux blessés dans les hôpitaux».

S'exprimant sous couvert de l'anonymat, des responsables américains ont clairement laissé entendre auprès de l'AFP que la liste des victimes américaines risquait de s'allonger dans les heures et jours qui viennent.

Jusqu'à présent, on savait seulement que plusieurs Américains, dont trois missionnaires mormons et un employé de l'armée de l'Air, avaient été blessés lors de l'attentat à l'aéroport de Bruxelles. Mais le département d'État n'avait pas souhaité, mardi, fournir davantage d'informations.

Dans la même catégorie