/news/world

«Ça ne pourra plus jamais être pareil»

TVA Nouvelles

Dans une entrevue accordée à notre envoyé spécial en Belgique, le délégué général du Québec à Bruxelles, Michel Audet, revient sur les conséquences des attaques terroristes qui ont secoué le pays mardi.

«C’est un peu surréaliste, car nous vivons dans une ville, qui depuis l’automne dernier est mise à mal sur le plan de la sécurité et sur le plan de l’intégrité des citoyens. Mais on s’y fait et on vit avec ça (...) Mais quand ça arrive sur le coup on ne peut pas prendre conscience qu’il vient d’y avoir une série d’attentats avec des morts, des blessés et que la ville ne sera plus jamais la même», explique-t-il.

Il continue en disant que ce n’est qu’en commençant à travailler et à s’assurer que ses employés étaient en sécurité qu’il a réellement pris conscience de qui venait de se passer.

Selon lui, rien ne sera comme avant dans cette ville qui abrite de nombreuses institutions européennes.

«Là je sens que ça ne pourra plus jamais être pareil parce qu’après deux fois, trois fois, sans doute qu’il y aura des interrogations majeures sur les mesures de sécurité à prendre dans les endroits publics», indique-t-il.

Car M. Audet, la question de la sécurité dans les capitales européennes sera un enjeu important dans les jours, mois à venir.

«Sur une décennie en effet il y a eu Londres, Paris, Madrid ont été frappés. Là Bruxelles est dans l’œil de la tempête depuis un an. Mais il y a de grandes villes cosmopolites, je pense à Amsterdam, à Berlin ou même Rome, qui sont aussi à risques. Nous ne sommes plus en sécurité comme on l’était en Europe. Il y a beaucoup d’interrogation sur les enjeux et mesures de sécurité dans les grandes villes», croit-il.

Une réunion des ministres de l’Intérieur et de la Justice de l’Union européenne (UE) s’est d’ailleurs tenue à ce sujet jeudi pour réfléchir sur les façons de faire pour protéger et assurer la sécurité des citoyens européens et des touristes.

Par ailleurs, le délégué général du Québec à Bruxelles, qui se trouvait à proximité de l’attentat qui a fait une vingtaine de morts dans le métro de la capitale belge mardi matin, s’est dit ému des témoignages venus du Québec.

«C’est très réconfortant et c’est une preuve qu’il y a beaucoup d’humanité chez les Québécois», soutient-il.

Dans la même catégorie