/news/law

«Je crois toujours ces trois femmes» - Julie Miville-Dechêne

TVA Nouvelles

La présidente du Conseil du statut de la femmes, Mme Julie Miville-Dechêne, s’est dite non surprise du verdict de non culpabilité de Jian Ghomeshi au terme de son procès très médiatisé. Elle précise toutefois que le juge ne peut pas prouver hors de tout doute que ces femmes n’ont pas été agressées.

«Nous sommes très déçues, mais le juge a précisé qu’il y avait un doute raisonnable. Cela ne veut pas dire qu’il ne croit pas que ces femmes n’ont pas été agressées», a-t-elle affirmé en entrevue avec Mario Dumont à TVA Nouvelles.

L’ex-animateur vedette de CBC Jian Ghomeshi a été reconnu non coupable jeudi matin des cinq chefs d’accusation; quatre d’agression sexuelle et un autre pour avoir tenté de vaincre la résistance par l’étouffement.

Mme Miville-Dechêne a rappellé que de façon générale, sur les certaines de milliers d'agressions sexuelles rapportées par année, il est difficile d’obtenir une condamnation.

«Ce procès n’est pas classique, a-t-elle souligné. Il était très médiatisé. Des aspects très particuliers entouraient ce contexte et il faut que les femmes remettent ce procès dans son contexte. Ce qui a été terrible dans ce cas-ci, c’est que nous n’ayons pas tout su avant. Il y a sans doute eu des ratés dans l’enquête policière.»

Dans la même catégorie