/news/society

«Charlie Hebdo» choque encore

Agence QMI

gracieuseté, Facebook

La page couverture du nouveau numéro de «Charlie Hebdo» sur les attentats de Bruxelles, disponible mercredi, enflamme actuellement les médias sociaux. La raison? De nombreux internautes crient au mauvais goût et au manque de respect.

Avec le drapeau belge en toile de fond, le dessin qu’on retrouve sur la page frontispice de l’hebdomadaire satirique français est une caricature du chanteur belge Stromae chantant «Papa où t’es», paroles de son titre à succès «Papaoutai». Autour de lui, ce sont des morceaux de corps déchiquetés (des mains, une jambe, un oeil) qui lui répondent en choeur «ici», «là», «et là aussi».

Sur les médias sociaux, les réactions n’ont pas tardé à pleuvoir. De nombreux internautes, outrés et choqués, ont fait part de leur indignation vis-à-vis de cette parodie des attentats meurtriers de Bruxelles survenus le 22 mars dernier.

«La liberté d'expression n'a pas forcément besoin d'être vulgaire et irrespectueuse», s’indigne une utilisatrice de Twitter. https://twitter.com/zeliegavillet/status/714750846882463749

«Continuez à défendre et pleurer Charlie Hebdo alors que depuis des décennies ils blessent et humilient des gens par millions», écrit un autre.

D’autres internautes sont quant à eux plus modérés dans leurs propos et tentent de faire la part des choses.

«Ce n'est pas la une de Charlie Hebdo qui est violente, mais le monde dans lequel on vit», écrit l’un d’entre eux. https://twitter.com/christcoret/status/714769070160224256

«Être choqué de voir de l'humour noir dans Charlie Hebdo, c'est comme être choqué de voir des gens à poil dans le Kamasutra», ironise un autre internaute. https://twitter.com/BIDUDessinateur/status/714770538225340418

Dans la même catégorie