/news/culture

Les Belges répliquent à «Charlie Hebdo»

Agence QMI

capture d'écran, Twitter

Alors que «Charlie Hebdo» a suscité une vague d’indignation avec sa page couverture sur les attentats de Bruxelles, des internautes mécontents ont décidé de détourner l’image du magazine satirique français.

Dévoilée mardi, l’illustration montrant le chanteur belge Stromae chanter «Papa où t'es», entouré de morceaux de corps déchiquetés, n’était pas du goût de tout le monde.

Des internautes belges indignés ont parodié la couverture-choc du magazine satirique. Sur une image portant comme titre «la réponse des Belges à la une de “Charlie Hebdo”», on peut voir en toile de fond le drapeau tricolore français avec en avant plan le célèbre personnage de bande dessinée Charlie. Une référence à peine masquée à l’attaque terroriste dont «Charlie Hebdo» a été victime en janvier 2015 et de la vague de sympathie qui s’en était suivie avec le désormais célèbre «je suis Charlie».

Le personnage au chandail rayé blanc et rouge, crayon à la main, verse une larme en demandant «où est Charlie». Autour de lui, les mêmes morceaux de corps déchiquetés que l’illustration originale de «Charlie Hebdo» répondent «ici», «là», «et là aussi».

La famille de Stromae touchée

Par ailleurs, le quotidien «Het Nieuwsblad» avance que la famille du chanteur belge Stromae aurait été particulièrement touchée par la couverture du journal.

Stromae est né en Belgique d'un père d'origine rwandaise. Ce dernier a été une des 800 000 victimes du génocide commis par la majorité hutue aux dépens des Tutsis, en 1994.

Dans la même catégorie