/finance/homepage

Bernard Lamarre est décédé

Agence QMI et Argent

L’ex-président de Lavalin et grand mécène Bernard Lamarre est décédé à l’âge de 84 ans.

Ingénieur brillant, M. Lamarre est le maître d’œuvre de plusieurs grands projets au Québec comme le complexe hydroélectrique de la baie James, le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, le parachèvement du Stade olympique de Montréal, l'autoroute Ville-Marie et l'estacade du pont Champlain, notamment.

À la tête de Lavalin pendant de nombreuses années, il a contribué au rayonnement international des ingénieurs-conseils canadiens.

Il a œuvré pendant longtemps en génie-conseil en tant que président-directeur général du Groupe Lavalin, de 1972 à 1991, et comme conseiller spécial au sein du conseil d'administration de SNC-Lavalin, de 1992 à 1999. (SNC et Lavalin ont fusionné en 1991.)

Très engagé dans la communauté, M. Lamarre s’est investi dans divers firmes et organismes où il a siégé comme membre ou président du conseil, dont la Société du Vieux-Port de Montréal.

Né à Chicoutimi le 6 août 1931 et diplômé de l’École polytechnique de Montréal en 1952, il a été nommé président du conseil d’administration de l'institution en 2002 pour un contrat de cinq ans. M. Lamarre a aussi été président de l'Ordre des ingénieurs, de 1993 à 1997.

Fervent connaisseur de l’art, grand mécène et collectionneur, Bernard Lamarre a créé notamment la collection Lavalin en 1960. Il a été président du conseil d’administration du Musée des beaux-arts de Montréal à partir de 1983, et ce, jusqu’en 2008.

Il a été nommé officier de l’Ordre du Canada en 1985, et grand officier de l’Ordre national du Québec en 2013.

JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Bernard Lamarre s'est vu octroyer de nombreux doctorats honorifiques, notamment par l'Université de Montréal, l'Université McGill, l'Université de Sherbrooke, Waterloo University et Queen's University. Il était également Fellow de plusieurs organismes comme l'Institut canadien des ingénieurs et la Société canadienne de génie civil. Il a reçu plusieurs autres honneurs, dont le prix Mérite de l'Association des diplômés de Polytechnique, en 1985, et la médaille d'or du Conseil canadien des ingénieurs.

«Pionnier du génie québécois»

«La grande famille de SNC-Lavalin est en deuil de l’un de ses pères fondateurs, a déclaré la direction de SNC-Lavalin mercredi. «M. Bernard Lamarre fût un pionnier du génie québécois et les projets qu’il a dirigés ont façonné le Québec moderne. Il laisse une empreinte indélébile sur notre entreprise, notre industrie, et sur l’ensemble de notre société.»

Roger Nicolet, ancien président de l'Ordre des ingénieurs du Québec, abonde : «Bernard Lamarre a jeté les bases du génie moderne ici au Québec, c'est lui qui a orienté la profession pour de nombreuses années.»

«J'étais jeune ingénieur lorsque nous avons eu l'occasion de travailler ensemble à la réalisation du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine», raconte Roger Nicolet. «Pour lui, il n'y avait pas de limites. Ce qui méritait d'être fait devait être l'être à l'échelle qui justifiait l'investissement.»

Michel Nadeau, directeur général de l’Institut sur la gouvernance d'organisations privées et publiques, parle de lui comme d’un homme ambitieux et passionné, l’un de ceux qui ont prouvé «que les Québécois sont capables de bâtir de grandes choses», dit-il. «Au Québec et à l’étranger, il nous a donné confiance dans notre génie civil.»