/finance/homepage

Le titre de Cara bondit avec l’acquisition de St-Hubert

Argent

Le pdg du Groupe St-Hubert, Jean-Pierre Léger, en compagnie du pdg des Entreprises Cara, Bill Gregson

Pierre-Paul Poulin / Le Journal de Montréal / Agence QMI

Le pdg du Groupe St-Hubert, Jean-Pierre Léger, en compagnie du pdg des Entreprises Cara, Bill Gregson

Les investisseurs des Entreprises Cara ont bien accueilli l’annonce du rachat du Groupe St-Hubert, pour 537 millions $.

Dès l’ouverture de la Bourse de Toronto jeudi, l’action de Cara s’est transigée à 30,50$, ce qui représente un bond de 14,5% sur le cours de fermeture de mercredi.

À la mi-séance, le titre avait perdu quelque peu d’élan, se négociant à 29,25$, en progression de 9,76% ou 2,60$.

En dépit de la hausse, le titre de Cara se transige encore loin de son sommet de 52 semaines, à 36,99$.

Cara entend financer la transaction en augmentant sa facilité de crédit, qui passera de 150 millions $ à 700 millions $. Groupe St-Hubert devient aussi actionnaire de Cara, qui lui remettra des actions subalternes pour une somme de 50 millions $.

Cara s’attend à tirer du rachat de St-Hubert des synergies annuelles de l’ordre de 10 millions $ d’ici trois ans.

La clôture de la transaction doit avoir lieu cet été.

Dans la même catégorie