/news/politics

Prolongement de la ligne bleue: tout le monde se renvoie la balle

 - Agence QMI

À l’instar de Québec et de la Ville de Montréal, Justin Trudeau attend qu’un des autres paliers de gouvernement prenne un engagement ferme pour aller de l’avant dans le prolongement de la ligne bleue.

De passage à Montréal mercredi pour visiter les ateliers Youville de la STM, le premier ministre Justin Trudeau a indiqué qu’Ottawa investira dans le prolongement de la ligne bleu si ce projet demeure une priorité pour Montréal et Québec.

«On entend très clairement que le prolongement de la ligne bleue est une priorité, et le gouvernement fédéral sera un partenaire pour la province et la ville pour ce prolongement», a indiqué M. Trudeau.

Du côté de Québec, il semble que l’étude d’opportunité du prolongement soit toujours à l’étude. Le ministre des Transports, Jacques Daoust, identifie toutefois ce projet comme prioritaire. Il n’a toutefois pas voulu préciser de délai de réalisation, indiquant que ce projet dépend de la répartition des fonds fédéraux.

Il compte rencontrer le maire de Montréal, Denis Coderre, pour discuter du projet.

Ce dernier se disait «en mode réalisation» lors du dépôt du budget fédéral, le 22 mars dernier, et identifie lui aussi le prolongement de la ligne bleue comme une priorité pour Montréal.

775 millions $ pour Montréal

Le premier ministre Trudeau a d’ailleurs indiqué que jusqu’à 775 millions de dollars pourraient être investis dans la mise à niveau et la réfection d’infrastructures déjà existantes dans les réseaux de transport en commun de la région de Montréal.

Cette première phase d’investissement, répartie sur trois ans, financera jusqu’à 50% des coûts projets des projets admissibles.

Le président du conseil d’administration de la STM, Philippe Schnobb, a indiqué que la société de transports collaborera avec les différents paliers de gouvernement pour identifier les projets à prioriser.

Annonce l’an prochain?

La deuxième phase qui figure au budget fédéral financera des projets de développement des infrastructures du transport en commun, comme un éventuel prolongement de la ligne bleue vers l’est ou un train léger sur rail reliant l’aéroport de Montréal au centre-ville.

«On va commencer à travailler sur la deuxième phase cette année, pour pouvoir annoncer des projets à partir de l’année prochaine», a affirmé M. Trudeau.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.