/regional/estduquebec/gaspesie

Les adieux à la famille Lapierre

Près de 1000 personnes sont venues rendre un dernier hommage aux membres de la famille Lapierre qui ont tragiquement perdu la vie la semaine dernière dans un écrasement d’avion aux Îles-de-la-Madeleine. La cérémonie chargée en émotions a été ponctuée de témoignages à fendre le cœur, dans une église bondée.

La voix brisée par la peine, la fille de Jean Lapierre, Marie-Anne, a livré un vibrant témoignage et les personnes présentes ont eu du mal à retenir leurs larmes en écoutant la jeune femme au micro.

Marie-Anne Lapierre à propos de son père

TVA Nouvelles

«Papa, tu disais que c’est en eaux troubles qu’on reconnaît les vrais marins. Je t’en prie veille sur nous pour passer à travers cette tempête-ci. (...) Parce que nous voulons te rendre fier, nous ne nous laisserons pas abattre. Par amour pour toi papa, malgré les eaux troubles, on te promet d’être de vrais marins», a dit Marie-Anne Lapierre, la gorge nouée par l’émotion.

Marie-Anne Lapierre à propos de son père

TVA Nouvelles

Tour à tour, les proches des victimes ont défilé pour souligner à leur façon la mémoire des disparus.

«Le roi des papas»

À l’instar de la fille de Jean Lapierre, celle de Louis Lapierre, Alexandra, a offert un témoignage à fendre le cœur.

Ayant du mal à contenir ses sanglots, la jeune femme en a fait pleurer plus d’un dans l’église. «Papa, mon idole. Je ne peux pas croire que tu sois parti aussi tôt. On avait tellement de choses à se dire encore. Ça me fait tellement mal de parler de toi au passé», a témoigné la jeune femme.

«Tu es le roi des papas et je ne te dirai jamais assez à quel point je t’aime», a terminé Alexandra, en larmes.

L’émotion est restée chargée durant toute la cérémonie, qui a duré environ 90 minutes. Même l’un des prêtres qui concélébraient les obsèques a craqué à un certain moment, en s’adressant à la «maman Lapierre», Lucie, qui a perdu coup sur coup son mari Raymond, emporté par la maladie de Parkinson, et quatre de ses cinq enfants dans l’écrasement d’un petit avion qui s’est abîmé sur le relief des îles.

«Oui, votre tablée vous paraîtra bien vide, a dit l’abbé Claude Gosselin, très émotif. Mais j’ai envie de vous dire qu’à présent, votre tablée s’étendra jusqu’au ciel. (...) Votre nom sera inscrit dans leur lumière.»

Support de la communauté

Le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, a quant à lui livré un message d’encouragement et d’amour à la famille endeuillée, en lui assurant que toute la communauté allait l’épauler pour surmonter cette dure épreuve.

«Cinq morts. Cinq personnes qui s’en allaient assister aux funérailles de leur père, a dit le maire. Le destin en a décidé autrement. Plutôt que d’aller consoler leur mère, ils sont allés rejoindre leur père.»

Jonathan Lapierre a rappelé à la famille que les Madelinots ont la réputation d’être forts et solidaires. «On va être là pour vous», a-t-il assuré.

Rappelons que la semaine prochaine, les familles de Jean Lapierre et de Nicole Beaulieu recevront également les condoléances le vendredi 15 avril, de 15 h à 21 h, au Complexe funéraire Mont-Royal, à Outremont.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.