/finance/homepage

Uber accepte de se conformer aux règles en Californie

Agence QMI

L’entreprise Uber a accepté de verser 25 millions $, dans une entente hors cour en Californie, pour avoir eu des pratiques illégales et avoir manqué de transparence concernant son processus d'évaluation des qualifications de ses chauffeurs.

Selon les procureurs de district de Los Angeles et San Francisco qui ont poursuivi l’entreprise, le paiement de cette pénalité de 25 millions $ survient aux termes d’un long processus de mise à niveau des pratiques d’Uber en conformité avec les mesures en vigueur pour l’industrie.

«Nous sommes heureux qu’Uber ait accepté de se conformer aux lois de l’État, a dit la procureure de district de Los Angeles, Jackie Lacey, jeudi. Avec cette entente, l’application de covoiturage s’engage à être entièrement honnête concernant les vérifications sur les chauffeurs, et ses tarifs pour l’aéroport, notamment.»

Pour sa part, le procureur de district de San Francisco, George Gascon, a affirmé que l’entente aura des impacts sur toute l’industrie.

«Dorénavant, toutes les entreprises, et particulièrement celles qui démarrent, sauront que dans leur désir d’expansion et de succès, elles ne peuvent ignorer les droits des consommateurs», a dit Me Gascon.

Ces procédures judiciaires visant à forcer Uber à se conformer ont été entamées en décembre 2014 aux règles de l'industrie. L’entente met fin notamment à un conflit entre les régulateurs californiens qui voulait inspecter la technologie utilisée par Uber pour évaluer le prix des courses demandées par les consommateurs.

De plus, Uber a dû obtenir les permis nécessaires pour desservir l’aéroport et devra cesser de faire de la publicité disant que ses chauffeurs sont les mieux qualifiés alors que rien ne leur permet de faire de telle déclaration.

Uber a accepté de payer 25 millions $, mais pourrait s’en sortir à un moindre prix. En effet, l’entreprise est tenue de verser 10 millions $ au cours des 60 derniers jours. Le paiement des 15 millions $ restant sera annulé, si dans deux ans, Uber s’est conformé entièrement à toutes les demandes de l’injonction.

Dans la même catégorie