/news/currentevents

Clémence avait toujours le sourire aux lèvres

TVA Nouvelles

Elle était joyeuse, souriante, un vrai rayon de soleil. Clémence Beaulieu-Patry manque déjà cruellement à ses amis et proches qui ont trouvé des mots justes et touchants afin de parler de la jeune étudiante de 20 ans qui a été assassinée chez Maxi à Montréal, dimanche soir.

«Même dans les temps pluvieux, elle faisait rayonner le soleil ... Lâche pas ma belle Myriam ...», écrit Frédérick Devost sur la page Facebook d’une amie de Clémence.

Elle avait toujours la joie de vivre. Toujours le sourire aux lèvres. Toujours les bons mots dans les situations...

Posté par Myriam Ben Saïd sur 11 avril 2016

«Ce sourire  ... gravé dans mon coeur pour tjrs», dit Béatrice Rob. «Repose en paix petite sœur», ajoute Alain Junior Mayemba.

«Belle et avec une joie de vivre contagieuse. Personne ne va jamais l'oublier», témoigne pour sa part Isabelle Do.

Gracieuseté Facebook

«Je ne la connaissais pas beaucoup , mais la seule image que j’avais d’elle, c’est une fille de bonne humeur, vrm sweet, tellement adorable . [...] Repose en paix clémence!», dit Ariane Nad.

«Que le bon Dieu lui accorde la paix dans son paradis éternel. Courage Myriam» conclut Moktar Ben Said.

Le meurtrier de la jeune femme qui étudiait Collège de Maisonneuve court toujours plus de 36 heures après le drame.

Dans la même catégorie