/finance/homepage

Bombardier dit non au «Brexit»

Argent

Des installations de Bombardier à Belfast, en Irlande du Nord

Des installations de Bombardier à Belfast, en Irlande du Nord

Bombardier a pris position en faveur du maintien du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne, alors que les citoyens seront appelés à la fin juin à se prononcer sur le sujet par référendum.

La filiale aéronautique de Bombardier s’est immiscée dans le débat à titre de plus grand employeur de l’Irlande du Nord, avec un effectif de 5 000 employés.  Bombardier exploite des usines à Belfast, où elle y fabrique des composantes pour les avions commerciaux et d’affaires, notamment pour les programmes CSeries, CRJ et Learjet.

Selon la BBC, le vice-président de Bombardier à Belfast, Michael Ryan, a écrit une lettre à ses employés, soulignant que le «débat en Europe est très émotionnel».

«Il y a des vues fortes de chaque côté», écrit M. Ryan.

«Mais je ne peux parler que de l’expérience de l’exploitation de la compagnie au sein de l’Union européenne et vous expliquer que nous croyons qu’il est préférable pour notre compagnie que le Royaume-Uni demeure au sein de l’Union».

 M. Ryan a ajouté que la position claire de la compagnie pourrait aider les employés à prendre une «décision éclairée sur cette affaire très importante».

Le scénario de ce qui est appelé le «Brexit» inquiète les milieux d’affaires, mais certains entrepreneurs sont en faveur.

C’est le cas de William Wright, le fondateur du fabricant d’autobus Wrightbus qui emploie plus de 1500 personnes en Irlande du Nord, rapporte la BBC.

Dans la même catégorie