/news/currentevents

Randy Tshilumba, un «gars pacifique» selon ses proches

Frédérique Giguère | Journal de Montréal

Les proches de Randy Tshilumba, accusé d'avoir poignardé à mort Clémence Beaulieu-Patry, ont peine à croire que le jeune homme, dépeint comme un être discret et attentionné, pourrait soudainement s'être transformé en assassin.

«Moi, mon Randy, c’est un gars pacifique et pas violent, a confié son grand ami, sous le couvert de l’anonymat. Je comprends tellement pas ce qui se passe.»

Lisez l’article complet ici.

Dans la même catégorie