/news/society

EXCLUSIF | Les drones à l’assaut de nos prisons

Pierre-Olivier Zappa 

 - TVA Nouvelles

Selon des données obtenues par l’émission Le Québec Matin, les vols de drones au-dessus des prisons québécoises ont pris des proportions alarmantes. Pas moins de 45 vols de drones ont été observés dans le ciel des prisons québécoises depuis 2014.

De ce nombre, seuls sept engins volants ont été saisis par les autorités pénitentiaires.

Drones 2

Dans la majorité des cas, ces appareils téléguidés sont utilisés pour acheminer des produits de contrebande à l’intérieur des murs.

Le 27 février dernier, par exemple, une arme artisanale, du tabac et un téléphone ont été livrés dans la cour de l’Établissement de détention de Montréal.

Cette prison est d’ailleurs sur un pied d’alerte puisque depuis le 1er janvier, douze drones ont survolé l’établissement.

Des dizaines de produits illicites, acheminés par drones, ont été saisis par les autorités. D’importantes quantités de stupéfiants, de la marijuana et du hashish, des câbles USB, une lame de scie à fer et des draps font partie de la liste du ministère de la Sécurité publique.

Colis

5000$ pour une livraison

Pour faire entrer illégalement des marchandises en prison, les criminels sont prêts à payer le gros prix. « On m’a offert 5 000$ par livraison », confie Michel, un opérateur professionnel de drone, sous le couvert de la confidentialité.

Tableau drones 3

Il y a un an, Michel raconte s’être fait approcher lorsqu’il pilotait son drone dans un parc, sur la Rive-Sud de Montréal. « Un homme s’est présenté, visiblement un motard, en me proposant de travailler pour lui. Je devrais livrer du matériel dans la cour d’une prison. »

L’opérateur admet y avoir songé quelques minutes, avant de refuser la lucrative proposition. « Il m’a tout de même laissé sa carte en m’invitant à y réfléchir ».

Difficiles à détecter

Comment détecter un drone en approche ?

Les établissements carcéraux du Québec se sentent assez démunis. Les techniques de repérage traditionnel s’avèrent souvent inefficaces pour repérer les drones importuns qui s’approchent des murs.

Dans la même catégorie