/news/world

Un Trifluvien et sa famille au coeur du séisme

Louis Cloutier | TVA Nouvelles

Un trifluvien d'origine, sa femme et son bébé de 15 mois sont sortis pratiquement sans une égratignure du terrible séisme qui a secoué l'Équateur.

Avec sa famille, Gilles Pépin se trouvait dans son appartement lorsque tout s'est mis à trembler en début de soirée samedi à Manta, une localité située à 30 kilomètres de Portoviejo l'un des endroits les plus touchés.

«Comme tout le monde doit le faire en pareille situation, nous nous sommes mis à l'abri sous une poutre et près d'une colonne», relate l'Équatorien d'adoption. «J'étais avec ma femme et mon enfant. On regardait dehors et, dans la rue, tout bougeait. On avait hâte que ça arrête. Ensuite, on a cherché des sandales pour marcher dans les éclats de vitre brisée et dans les débris. On est sortis. Ça criait et ça pleurait.»

L'édifice dans lequel il vivait s'est complètement effondré. Gilles Pépin a pu par la suite trouver refuge chez ses beaux-parents qui habitent une maison «plus solide». D'ailleurs, remarque-t-il, ce sont les constructions ne respectant pas le code du bâtiment qui se sont surtout affaissées.

M. Pépin s'y connait en la matière puisqu'il travaille au développement d'un complexe domiciliaire côtier. Gilles Pépin habite l'Équateur depuis 9 ans. Malgré ce qui vient d'arriver, il entend y demeurer.