/news/world

États-Unis: 137 migrants cubains interpellés en mer en une semaine

TVA Nouvelles | Agence France Presse

ARCHIVES REUTERS

Les garde-côtes américains ont annoncé mardi avoir rapatrié 137 migrants cubains interceptés en mer la même semaine alors qu'ils tentaient d'entrer aux États-Unis, soulignant la recrudescence de ce type de tentatives depuis le rapprochement entre les deux anciens ennemis de la Guerre froide.

Les 137 Cubains ont été repérés à bord de dix embarcations de fortune la semaine dernière lorsqu'ils tentaient de franchir les 150 kilomètres du détroit de Floride séparant Cuba des côtes américaines. Ils ont été rapatriés mardi, ont indiqué les garde-côtes dans un communiqué.

«Nous avons constaté l'an dernier une augmentation du nombre de migrants cubains tentant d'entrer aux États-Unis par la mer», a précisé un commandant des garde-côtes en Floride, Timothy Cronin, cité dans le communiqué.

L'annonce surprise du rapprochement entre les deux pays puis le rétablissement de leurs relations diplomatiques en juillet 2015 font craindre à certains Cubains que le régime spécial d'immigration, leur offrant de grandes facilités pour rester aux États-Unis s'ils sont découverts sur la terre ferme, ne disparaisse.

Une crainte qui se traduit dans les chiffres: depuis le 1er octobre 2015, déjà 3.239 Cubains ont tenté de rallier les États-Unis à bord d'embarcations de fortune contre 4 473 sur toute l'année fiscale américaine précédente (octobre 2014-septembre 2015), selon les garde-côtes.

Washington a réaffirmé à plusieurs reprises que le régime spécial d'immigration concernant les Cubains ne serait pas modifié. Il remonte au temps où les deux pays étaient ennemis puis modifié dans les années 1990 pour freiner les arrivées par la mer.

Cela n'a pas empêché une explosion des tentatives d'entrées de migrants cubains aux États-Unis par voie terrestre à travers l'Amérique du Sud et centrale.