/news/politics

Le déficit fédéral serait inférieur aux prévisions

Agence QMI

Des analystes indépendants soutiennent que le déficit budgétaire du gouvernement fédéral sera moindre que prévu, selon un rapport dévoilé mardi.

Le Directeur parlementaire du budget, Jean-Denis Fréchette, estime que le déficit gouvernement fédéral sera inférieur aux prévisions contenues dans le budget du gouvernement Trudeau, non seulement pour 2016, mais également pour les années subséquentes.

«Le DPB prédit un déficit budgétaire de 4,5 milliards $ inférieur, en moyenne, à celui que projette le Budget de 2016 pendant la période visée», indique le document, qui couvre la période de 2016-2017 à 2020-2021.

Selon les spécialistes du bureau du directeur parlementaire du budget (DPB), cet écart moyen correspond grosso modo à un ajustement des prévisions, employé dans le Budget de 2016, qui fait en sorte de retrancher 40 milliards $ (soit des revenus de 6 milliards $) au PIB de chaque année de la période de projection du gouvernement.

Le DPB anticipe un déficit budgétaire de 20,5 milliards $ en 2016-2017, attribuable, surtout, aux nouvelles mesures de 13,2 milliards $ annoncées depuis la Mise à jour d’automne du gouvernement libéral.

Le déficit devrait ensuite passer à 24,2 milliards $ en 2017-2018.

Par la suite, le déficit budgétaire du gouvernement canadien devrait redescendre à 12,4 milliards $ de 2018-2019 à 2020 2021.

Le rapport, rédigé par des analystes indépendants qui font rapport aux parlementaires de la Chambre des communes et du Sénat, explique le niveau du déficit budgétaire en 2017-2018 en soulignant l'importance du passage au mécanisme d’équilibre sur sept ans du taux de cotisation à l’assurance emploi (réduction de 15 % des cotisations) et de l'augmentation de 7,5 milliards $ des charges de programmes directes.

Dans la même catégorie