/news/world

Le Pérou distribue des préservatifs

Agence France-Presse

ARCHIVE REUTERS

Les passagers arrivant mardi au Pérou en provenance de pays touchés par l'épidémie du virus Zika se voyaient remettre des préservatifs et des brochures d'information, dans le cadre d'une campagne lancée par le ministère de la Santé.

«Il est important d'informer la population que cette maladie ne se transmet pas seulement par la piqûre du moustique, mais aussi par voie sexuelle, d'où la nécessité d'utiliser des préservatifs, surtout si la femme est enceinte, car le risque est plus important», a expliqué à la presse Percy Minaya, vice-ministre de la Santé.

Mme Minaya supervisait mardi l'opération de distribution de préservatifs dans l'aéroport international Jorge Chavez de Lima. Des opérations similaires sont prévues dans d'autres aéroports, des ports et des zones frontalières du pays.

Le Pérou a annoncé samedi son premier cas autochtone - une femme de 32 ans contaminée par voie sexuelle - de Zika, une épidémie qui touche l'Amérique latine, en particulier le Brésil et la Colombie, depuis plusieurs mois.

Transmise par des moustiques, la maladie, dont les symptômes sont généralement bénins, entraîne dans certains cas des complications graves : une malformation congénitale, la microcéphalie, chez les bébés de femmes enceintes malades, ou encore le syndrome de Guillain-Barré, affection neurologique pouvant conduire à la paralysie, chez l'adulte.