/news/politics

Uber demande à ses clients d'interpeller les députés

Uber demande à ses utilisateurs de faire pression sur le gouvernement Couillard en interpellant directement leur député provincial.

Dans un courriel envoyé jeudi matin à ses clients québécois et intitulé «Sauvons Uber au Québec», le géant américain du covoiturage dit que la «situation est critique et que nous avons besoin de votre aide».

«Au cours des prochaines semaines, le gouvernement du Québec déposera une réglementation qui pourrait limiter vos choix et empêcher Uber d’opérer dès l’été», peut-on lire.

Grâce à un lien fourni par Uber, les utilisateurs peuvent écrire directement aux élus de l’Assemblée nationale pour demander que «le projet de loi du ministre Daoust permette à Uber d'exister et qu’il ne transforme pas le covoiturage urbain en taxi», précise-t-on.

Ce n’est pas la première fois qu’Uber réclame l’aide de ses utilisateurs. L’été dernier, l’entreprise avait aussi demandé à ses clients de la métropole de faire valoir l’efficacité de son modèle auprès des élus provinciaux et du maire Coderre.

Départ évoqué

Jeudi matin, le grand patron d’Uber au Québec, Jean-Nicolas Guillemette, a une fois de plus évoqué la possibilité de quitter le Québec si le gouvernement Couillard va de l’avant avec son projet d’obliger les chauffeurs UberX à louer des permis pour travailler.

«Il existe des pistes de solutions équitables pour créer une saine concurrence au bénéfice des consommateurs», a-t-il indiqué lors d’un point de presse à Montréal.

Québec pourrait obliger les chauffeurs qui utilisent UberX à acheter des «banques d’heures» pour travailler en toute légalité.

La direction québécoise d’Uber propose notamment de s’inspirer d’Edmonton, Ottawa et Toronto, où l’entreprise a établi des règlements différents pour Uber et les taxis.

Uber doit notamment payer un permis d’opération et exige ensuite des frais de 6 cents à 20 cents par course qui seront redonnés à la municipalité.

Uber revendique quelque 500 000 utilisateurs de son service au Québec.

Dans la même catégorie