/news/culture

Les cloches de la mairie de Minneapolis jouent du Prince

Agence France Presse

Le carillon de la mairie de Minneapolis, ville natale du musicien Prince brutalement décédé jeudi, a joué dimanche certains de ses airs les plus connus lors d'un hommage public.

Tony Hill, président de l'association qui organise bénévolement une soixantaine de concerts par an sur ces cloches, a joué «Kiss», «1999» qui a été le grand tube planétaire du passage à l'An 2000, ou encore «Nothing compares 2 U», à partir d'un clavier de deux octaves qui contrôle les cloches de la ville, dans un bâtiment vieux d'un siècle.

Une bonne centaine de fans, dont de jeunes familles et plusieurs couples, se sont recueillis sous la pluie pour écouter ce concert d'une demi-heure, dans la ville située à l'ouest des Grands Lacs.

Tony Hill a expliqué qu'il avait été difficile de choisir parmi le répertoire de la star des airs qui pouvaient être joués sur le clavier-cloches.

Il s'est entraîné depuis samedi. «Je suis à peu près sûr que ces airs n'avaient encore jamais été joués sur nos cloches», a-t-il noté, en dépit de cette occasion «drôlement triste».

Dans la même catégorie