/news/culture

Prince se serait procuré ses opiacés grâce à un ami docteur

TVA Nouvelles

Le chanteur Prince a été en mesure de se procurer ses opiacés à partir de plus d’un docteur et au moins l’un d’entre eux était un ami personnel de Prince, rapporte le site américain TMZ.

C’est ce même site web qui avait découvert que le chanteur souffrait d’une dépendance au Percocet depuis une opération à la hanche en 2010. Six jours avant son décès, Prince avait fait une surdose de ce même médicament.

Sauf que le Percocet est un médicament contrôlé par les autorités américaines, de sorte qu’un médecin qui prescrirait une dose trop élevée de ce médicament serait immédiatement aperçu par les autorités. Comme ce fut le cas lors de la mort de Michael Jackson, tout indique que Prince s’est procuré ses médicaments grâce à l’aide de plusieurs médecins.

La famille de Prince a d’ailleurs indiqué que l’un des médecins du chanteur était un ami personnel.

Selon les informations recueillies par TMZ, les autorités seraient actuellement à la recherche des prescriptions remplies par Prince dans la semaine précédant son décès. Le chanteur aurait pu, selon elles, utiliser différents noms pour se procurer les substances.

Rappelons que l’enquête sur le décès de Michael Jackson avait révélé que plusieurs médecins avaient été trop loin en prescrivant des médicaments qui n’étaient pas nécessaires afin de s’attirer les faveurs de l’icône de la pop.

Dans la même catégorie