/news/politics

Les électeurs de Saint-Jérôme estomaqués

Les électeurs de Saint-Jérôme ont accueilli avec étonnement et incrédulité l’annonce de démission de Pierre Karl Péladeau, qui a mis un terme de manière abrupte à sa carrière politique.

Des bureaux de la permanence du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, en poste depuis 11 mois comme chef du parti, a déclaré qu’il quittait immédiatement et à regret ses fonctions, tant à la direction qu’à titre de député.

«Je viens de perdre d'un seul coup mon chef et mon député», a souligné un citoyen de Saint-Jérôme, rencontré par TVA Nouvelles.

Au bureau de circonscription de Pierre Karl Péladeau, la porte était verrouillée et il n’y avait personne.

«Je suis extrêmement déçu et surpris en même temps», a confié un autre citoyen croisé sur la rue.

Pour une dame, cette décision ne peut-être que motivée par les révélations de Julie Snyder, de qui il s’est séparé en janvier dernier.

«J’ai écouté Julie (à «Tout le monde en parle») et ce n’est pas évident. Je trouve qu’il fait bien. Je ne voudrais pas être mariée à quelqu’un qui fait de la politique», a-t-elle lancé.

Un autre électeur de Saint-Jérôme, lui aussi soufflé par la nouvelle, s’est montré plus compréhensif apprenant que des raisons familiales étaient à l’origine de ce désistement.

«Si c’est pour cette raison-là, c’est une très bonne raison.»

Dans la même catégorie