/news/politics

Denis Coderre stupéfait de la démission de PKP

Améli Pineda

 - Agence QMI

La démission de Pierre Karl Péladeau à la tête du Parti québécois a stupéfait le maire de Montréal, Denis Coderre, qui comprend toutefois la décision.

M. Coderre a tenu à offrir sa compassion à M. Péladeau et à sa famille qui traverse une période difficile.

«La politique c’est ingrat et difficile. J’ai moi-même vécu une séparation, on est revenu ensemble par la suite, mais je comprends l’état d’esprit de M. Péladeau», a-t-il confié.

M. Coderre a souligné que la décision de M. Péladeau a été un choix difficile, mais sans aucun doute le bon dans les circonstances.

«C’est un homme brisé, qui ne veut pas faire vivre à ses enfants ce qu’il a lui-même vécu. C’était un choix déchirant, mais qui devait se faire», a-t-il mentionné.

Dans la même catégorie