/news/politics

Une dispute sur la garde des enfants à l’origine de sa démission?

Agence QMI

Pierre Karl Péladeau aurait décidé de démissionner de ses fonctions politiques à la suite d’une dispute survenue le week-end dernier avec son ex-conjointe Julie Snyder concernant la garde de leurs enfants.

C’est la peur de ne plus pouvoir voir autant ses enfants qui l’aurait poussé à prendre cette décision, a rapporté mardi Le Devoir.

Également, le quotidien indique que la directrice de cabinet, Annick Bélanger, ainsi que le directeur de cabinet adjoint, Jean-François Gibeault, ont tenté de persuader leur chef de rester à la tête du Parti québécois (PQ), mais n’ont pas réussi à le convaincre.

Lors de son point de presse lundi, M. Péladeau avait précisé qu’il quittait ses fonctions pour des raisons familiales, moins d’un an après son élection. «Je prends cette décision pour le bien de mes enfants», a-t-il déclaré lors de son discours émotif.

«J’ai choisi ma famille», a fait savoir l’homme de 54 ans, retenant ses sanglots.

De son côté, Julie Snyder participait à l’émission «Tout le monde en parle», diffusée dimanche soir, et dans laquelle elle a abordé le processus de médiation qu’elle a qualifié de «beau défi».

«Il faut apprendre à négocier (...) Nos enfants apprennent beaucoup par l’exemple. J’espère qu’on va pouvoir être un bon exemple pour nos enfants», a-t-elle dit.

Le couple, formé en 2001, avait annoncé une première séparation en 2014. Après leur réconciliation, Julie Snyder et Pierre Karl Péladeau se sont mariés en août 2015 avant de se séparer à nouveau en janvier dernier.

Ils ont deux enfants, Thomas et Romy.

Dans la même catégorie