/finance/homepage

52 publicitaires licenciés chez Transcontinental

Argent

Transcontinental continue de réorganiser ses journaux hebdomadaires québécois afin de s’ajuster aux revenus déclinants du secteur.

La semaine dernière, la filiale TC Media a mis à pied 52 employés liés à la vente de publicité, dont des directeurs et des coordonnateurs,  travaillant au sein des 110 hebdomadaires à travers la province.

«Nous évoluons dans une industrie en grande transformation et nous revoyons sur une base régulière l’efficacité de nos activités», a expliqué Jennifer F. McCaughey, vice-présidente aux communications, TC Transcontinental.

Transcontinental a donc revu la structure des ventes au sein des hebdomadaires, «afin d’alléger nos processus de décisions, de réduire nos coûts et de nous donner une plus grande flexibilité dans le marché.»

Mme McCaughey n’a pu préciser si d’autres réorganisations semblables sont à prévoir au cours des prochains mois au sein des hebdomadaires. Chose certaine, l’érosion des revenus publicitaires dans l’imprimé «n’est pas compensée au niveau numérique», a-t-elle dit.

Au premier trimestre, les revenus du secteur des médias de Transcontinental ont chuté de 9,4%, passant de 140,2 millions $ à 127 millions $. Le résultat opérationnel ajusté a diminué de 5,7 millions $ pour s’établir à 3,7 millions $.

«L'accélération de la transformation du marché publicitaire a eu pour effet d'entraîner à la baisse les résultats des journaux» locaux, avait affirmé François Olivier, président et chef de la direction de TC Transcontinental, lors de la publication de ces résultats, le 9 mars dernier.

Dans la même catégorie