/finance/homepage

Fort McMurray: Les assureurs s’attendent à un flot de réclamations

Agence QMI

Alors que les feux de forêt font toujours rage à Fort McMurray, les compagnies d’assurances craignent de devoir payer gros pour cette catastrophe naturelle qui est en voie de devenir la plus coûteuse de l’histoire du Canada.

Certains assureurs ont déjà envoyé des renforts en Alberta et ont augmenté le nombre de personnes dédiées aux appels téléphoniques pour des réclamations, a rapporté le «Globe and Mail» mercredi.

En raison de l’ampleur et des ravages déjà répertoriés, les incendies à Fort McMurray pourraient très bien dépasser les montants de réclamation records atteints antérieurement, notamment en 2013 avec les inondations en Alberta (1,8 milliard $) et les feux de Slave Lake en 2011 (742 millions $) selon le Bureau d’assurance du Canada.

D’après la première ministre de l’Alberta Rachel Notley, environ 1600 bâtiments ont déjà été touchés par les flammes. De nombreux véhicules ont aussi brûlé.

Les dégâts des particuliers ne seront pas les seuls à gonfler les réclamations, plusieurs commerces ont été touchés et des tours cellulaires sont aussi partis en fumée, ce qui a posé des problèmes de communications dans la région.

My final goodbye #YMM #Tragedy #Circa2016

Une vidéo publiée par Jared Sabovitch (@sabovitch) le