/news/politics

Ottawa répond à l'appel de Fort McMurray

Dominique La Haye | Agence QMI

Le gouvernement Trudeau répond à l’appel de l’Alberta ravagée par un important feu de forêt à Fort McMurray. «Nous allons être là», a réagi le premier ministre Justin Trudeau, mercredi.

«Tout le monde est d’accord que nous allons tous travailler ensemble pour venir à la rescousse et à l’aide de gens qui sont en train de vivre des moments terribles, qui ont perdu leur maison, des emplois, tous leurs biens et se retrouvent avec de grosses questions par rapport à leur avenir», a-t-il poursuivi.

Le premier ministre a indiqué que des appareils de l’armée canadienne avaient été mobilisés pour être en mesure de prêter main-forte à la province.

«C’est la coordination qu’on est en train de faire avec le Centre des opérations gouvernementales pour s’assurer qu’il y ait des effectifs qui vont pouvoir combattre directement ces feux», a-t-il précisé.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a indiqué qu’environ 150 agents de la GRC étaient sur place et que le fédéral mettait ses satellites à la disposition de la province pour suivre l’évolution des feux. Il a précisé qu’Ottawa veillait à rétablir le système de réseau de communications cellulaires au nord de l’Alberta.

«Les gens sont encore en situation de danger, alors nous devons avoir une réponse forte et coordonnée qui se poursuivra au-delà d’aujourd’hui. Ce sera de toute évidence un effort à long terme», a-t-il soutenu.

Le député albertain et ministre fédéral de l’Infrastructure, Amarjeet Sohi, a qualifié la situation de «tragique». Il a fait valoir que le fédéral pourrait offrir un soutien pour aider à reconstruire certaines infrastructures.

«Nous allons continuer d’évaluer la situation au fur et à mesure que nous prenons connaissance des besoins de la ville et de la province, a-t-il dit. Il y a une stratégie d’atténuation des catastrophes en place au niveau fédéral pour fournir un soutien lorsque ce genre de situation survient.»

Croix-Rouge

Le premier ministre, ainsi que les conservateurs et néo-démocrates ont invité les Canadiens à se montrer généreux à l’aide de dons à la Croix-Rouge.

«On sait qu’au Québec on a vécu un drame, entre autres, à Lac-Mégantic. À l’époque la Croix-Rouge a été très utile. On va demander aux gens de faire aussi leur part pour aider les gens de Fort McMurray», a déclaré le député conservateur Denis Lebel.

Dans la même catégorie