/finance

Des billets d’avion moins chers pour les États-Unis et l’Europe

TVA Nouvelles

Les prix des vols en provenance du Canada vers des destinations aux États-Unis et en Europe sont en baisse pour les vacanciers qui désirent quitter le pays cet été. La baisse du prix du carburant et la peur des attentats seraient les principaux facteurs de ces aubaines.

En dix ans, les vols domestiques aux États-Unis n’ont jamais été aussi abordables. Les voyageurs canadiens pourront donc économiser jusqu’à quelques centaines de dollars par billet d’avion, même si les taxes et les frais afférents demeurent élevés.

Moscou Côté, vice-président de l’association des agents de voyage du Québec, rappelle que contrairement à leurs voisins du sud, les Canadiens doivent toujours payer des taxes d’aéroport. Les prix sont donc moins élevés, mais les aubaines ne pourront pas se comparer à celles observées aux États-Unis.

«Tous les coûts de l’aéroport de Montréal sont financés par les voyageurs, explique Moscou Côté. En plus, le gouvernement fédéral facture un loyer à ADM pour l’utilisation de son aéroport. Ce montant est de centaines de millions de dollars.»

Des taxes de 100 $ s’ajoutent donc au prix payé par les Canadiens, en plus de la conversion de l’argent américain en argent canadien.

Prix moins élevés pour l’Europe

Cet été, voyager vers l’Europe peut être particulièrement intéressant. Les billets sont en vente avec des rabais de centaines de dollars par rapport à la même période l’an dernier. Par exemple, un billet entre Montréal et Paris peut être acheté pour seulement 800 $.

«Le carburant est moins cher. Les tristes attentats des derniers mois ont aussi fait baisser la demande, explique Moscou Côté. On observe moins d’achalandage que l’an passé pour les voyages en Europe.»

Moscou Côté rappelle également que les prix peuvent sembler moins élevés, mais les frais afférents pour changer de siège ou manger un repas, par exemple, s’ajoutent de plus en plus.