/news/currentevents

Évacuations en Alberta: le feu continue de prendre de l’ampleur

Agence QMI

Les évacuations se poursuivaient jeudi dans la région de Fort McMurray aux prises avec un feu de forêt dévastateur qui a forcé l’évacuation de plus de 90 000 personnes au cours des derniers jours et qui continuait de prendre de l’ampleur.

La première ministre de l’Alberta, Rachel Notley, a déclaré jeudi après-midi que le feu s’étendait sur approximativement 85 000 hectares. De plus, au moins 25 000 personnes ayant été évacuées vers le nord de Fort McMurray devaient maintenant être transférées dans des villes du sud en raison du danger imminent. Toutefois, l’autoroute 63, la seule artère qui relie Fort McMurray au sud de l’Alberta, n’était pas considérée comme sécuritaire et était fermée au public.

«L’autoroute 63 n’est pas sécuritaire pour le moment, ne tentez pas de quitter votre zone d’évacuation», ont indiqué les autorités jeudi. Une opération de transport par voie aérienne devait être amorcée incessamment.

Évacuation obligatoire

En plus de Fort McMurray, des évacuations obligatoires étaient en vigueur jeudi à Anzac, Gergoire Lake Estates et Fort McMurray First Nation. Les résidents de ces trois communautés ont dû évacuer rapidement leur domicile dans la nuit de mercredi et la plupart ont été envoyés à Lac La Biche.

Plus de 1110 pompiers, 145 hélicoptères et 22 avions-citernes, dont quatre envoyés par la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) du Québec étaient à pied d’œuvre pour combattre le feu. Les conditions météorogiques prévues pour les prochains jours – un temps plus sec et des rafales de 40 km∕h – devraient rendent la tâche encore plus difficile aux pompiers.

En date de jeudi, 49 feux de forêt brûlaient dans le secteur, dont au moins sept considérés hors contrôle.

Selon Environnement Canada, la fumée était aussi perceptible dans le nord-ouest Saskatchewan, jeudi, et causait une mauvaise qualité de l’air dans les secteurs de la Loche, Big River et Meadow Lake, notamment.

L’état d’urgence a été déclaré pour l’ensemble de la province par le gouvernement albertain mercredi.

Le feu de forêt, qui a commencé dimanche avant de prendre une ampleur catastrophique mardi, a forcé l’évacuation de près de 90 000 personnes à Fort McMurray. L’aéroport a aussi fermé ses portes en cours de journée mercredi. Les installations aéroportuaires n’ont toutefois pas été touchées par les flammes. Seuls les vols effectués dans le cadre d’opération d’urgence étaient permis.

«Vue du ciel, c’est un crève-coeur», a écrit sur sa page Facebook Mme Notley qui s’est rendue mercredi à Fort McMurray.

Dans la même catégorie