/news/currentevents

Une mère et son garçon réunis trois jours après l’évacuation

Agence QMI

Une mère et son fils de 12 ans ayant été séparés durant les évacuations massives à Fort McMurray, mardi, ont finalement été réunis, trois jours plus tard, à Edmonton.

Dès qu’elle a vu son fils au centre d’évacuation du quartier de Northlands, Priscillah Moatshe, en larmes, s’est élancée à toute vitesse vers lui, a rapporté l’«Edmonton Journal».

«Jamais plus je ne te quitterai», a-t-elle dit à son garçon en le serrant de toutes ses forces dans ses bras.

Mardi matin, comme d’habitude, Ryan s’est rendu à l’école à Fort McMurray. Il était loin de se douter qu’il entreprendrait loin de sa famille un périple à travers les routes enfumées de sa ville pour finalement aboutir vendredi à Edmonton, à 450 km au sud de chez lui.

Ce jour-là, les feux de forêt qui brûlaient dans le secteur ont pris soudainement une tournure dramatique forçant l’évacuation immédiate de milliers de résidents. Ryan et quelques-uns de ses camarades de classe ont dû quitter la ville d’urgence dans un autobus scolaire avec la directrice de l’école.

De son côté, la mère de Ryan a été évacuée dans un camp au nord de la ville et a tenté en vain d’y trouver son fils. Elle a ensuite été transportée par avion à Calgary.

Fort heureusement pour Ryan, la directrice mettait régulièrement à jour sa mère sur ses déplacements par message texte et appels cellulaire.

Lorsqu’elle a appris que Ryan se rendait à Edmonton, Mme Moatshe a pris un autobus de nuit à partir de Calgary. Ryan, son petit frère et sa mère se sont finalement retrouvés vendredi.

«Je suis tellement heureuse d’être avec mon fils. Les derniers jours ont été très difficiles», a dit Mme Moatshe au «Edmonton Journal».

Dans la même catégorie