/regional/montreal/montreal

Policiers et pompiers portent plainte auprès de la CNESST

TVA Nouvelles

La Fraternité des policiers de Montréal et l'Association des pompiers de Montréal ont décidé de porter plainte auprès de la Commission de la santé et de la sécurité au travail (CSST, appelée depuis peu la CNESST) en réaction aux multiples pannes qui touchent le nouveau système de communication SERAM, a appris TVA Nouvelles.

Le système a connu, à l’heure du dîner lundi, des ennuis techniques pendant un peu plus de deux heures. Il s’agissait de la deuxième panne depuis une semaine.

Par voie de communiqué, la Fraternité des policiers a indiqué qu’elle était «préoccupée par le manque de fiabilité du SERAM, autant pour ses membres que pour les citoyens, et déposera incessamment une demande d’intervention en CSST.»

«Comme vous savez, ça fait la deuxième fois en six jours que le système est en panne, mentionne le président de l’Association des pompiers de Montréal, Ronald Martin. La première fois, on a même des pompiers qui ont été obligés de prendre leur cellulaire personnel pour communiquer avec le centre de communication.»

«S'il y a une implication d'alarmes multiples, est-ce que les communications vont pouvoir être vraiment au meilleur, pour pouvoir intervenir? Alors, on est extrêmement préoccupés par la situation». admet Ronald Martin.

Le 2 mai dernier, des ratés plutôt gênants avaient forcé les policiers à utiliser leur téléphone portable personnel pour communiquer avec la centrale d’urgence de répartition des appels.

Le système SERAM a coûté près de 75 millions de dollars aux contribuables montréalais.

En fin d'après-midi, la Ville de Montréal a émis un communiqué pour réagir aux nouveaux développements.

Communiqué intégral de la Ville envoyé à TVA Nouvelles:

La Ville de Montréal confirme la panne survenue aujourd’hui, 9 mai, sur l’ensemble du système SERAM. La Ville de Montréal tient à préciser qu’en aucun moment la sécurité des citoyens n’a été mise en cause.

Une interruption des télécommunications a été observée vers midi. Un plan de contingence a été activé pour le SIM et le SPVM afin d’assurer la continuité des communications opérationnelles. Ce mode de fonctionnement permet d'assurer l'ensemble des services aux citoyens de façon sécuritaire. Le service est revenu progressivement à compter de 13 h, et complètement, sur tout le réseau, à 14 h 15.

La panne est survenue lors de travaux effectués sur le réseau par le fournisseur. Ces travaux avaient pour but de renforcer sa stabilité.

Nous sommes préoccupés par la récurrence des pannes. La complexité du système et des interventions à réaliser dans le but de l’améliorer est une réalité avec laquelle nous devons composer. Nous prendrons toutes les mesures nécessaires auprès de notre fournisseur afin que ce type de situation ne se reproduise plus.

Dans la même catégorie