/news/culture

Mariana Mazza et «Marc Arcand» dans la suite de «Bon Cop, Bad Cop»

Agence QMI

Dix ans après avoir fait équipe pour une première fois au grand écran, Patrick Huard et Colm Feore reprennent du service dans une nouvelle enquête.

Les policiers David Bouchard (Patrick Huard) et Martin Ward (Colm Feore), un Québécois et un Ontarien, uniront leurs forces de nouveau pour démanteler un réseau de vols de voitures. Or, l’enquêteur Bouchard devra désormais répondre à son supérieur Ward, qui a été fait officier de la Gendarmerie royale du Canada. Leur mission débouchera sur une affaire insoupçonnée.

Les années – six ans plus tard à l’écran - ont aussi passé pour Suzie (Lucie Laurier), l’épouse de David, et sa fille Gabrielle (Sarah-Jeanne Labrosse), qui reviennent dans cette suite, alors que deux nouveaux personnages feront leur apparition et seront incarnés par l’humoriste Mariana Mazza et Marc Beaupré, dont l’intense personnage de Marc Arcand a marqué les esprits dans la série télévisée («Série noire»).

Alain DesRochers («Nitro», «Nitro Rush», «Musée Eden») prendra le relai d’Érik Canuel à la réalisation de «Bon Cop Bad Cop 2», dont le premier coup de manivelle est prévu le 22 mai prochain. Le scénario du film attendu à l’été 2017 sera une fois de plus signé par Patrick Huard.

Première comédie dans les deux langues officielles du pays, «Bon Cop Bad Cop», sorti en 2006, misait sur la rivalité des deux solitudes. Réalisé avec un budget de 8 millions $, il détient toujours le record du film le plus lucratif de l’histoire du cinéma canadien avec des recettes de plus de 12 millions $ après avoir battu «Porky’s» (1982), longtemps à la tête du Box-Office avec 11,2 millions $.

Dans la même catégorie