/finance/realestate

Revenu Canada empêche Conrad Black de vendre son manoir

Agence QMI

L’Agence du revenu du Canada a imposé un droit de rétention sur la maison de Conrad Black en raison d’impôts impayés d’environ 15 millions $, annulant ainsi la vente de cette propriété de Toronto, a rapporté le «Globe and Mail».

Selon des documents obtenus par le quotidien torontois, un premier droit de rétention d’une valeur de 12,3 millions $ a été imposée par l’ARC sur la demeure du quartier cossu de Bridle Path, le 6 mai dernier. Un autre, d’une valeur de 2,8 millions $ a été obtenu par l’ARC au nom du gouvernement américain.

«C’est ridicule! C’est une procédure qui sera débattue en cour», a écrit l’ancien magnat de la presse Conrad Black dans un courriel au «Globe and Mail», jeudi.

Le manoir de neuf chambres à coucher et 11 salles de bain avait été mis en vente pour 21,8 millions $ et vendu pour 16,5 millions $ à un acheteur anonyme, a rapporté le quotidien torontois.  M. Black et sa femme, l’écrivaine Barbara Amiel-Black avait l’intention de continuer à demeurer dans cette maison, en vertu d’une entente avec le nouveau propriétaire.

Conrad Black a déjà trois hypothèques d’une valeur totale de 15,5 millions $ sur cette propriété.