/buzz

Être enceinte après du sexe anal, c’est possible

TVA Nouvelles

LanaK - Fotolia

Difficile à croire, mais il est possible, dans de très, très rares cas, de tomber enceinte après du sexe anal.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est l’improbable conclusion à laquelle l’urologue et directeur du Jersey Urology Group à Atlantic City, Brian Steixner, est parvenu après avoir étudié le cas d’une patiente bien particulière.

Le docteur Steixner a raconté au magazine Men’s Health qu’une patiente qui n’avait eu que du sexe anal avant de tomber enceinte a effectivement conçu un enfant, et ce, en raison d’une malformation cloacale.

Cette rare condition fait en sorte que les tubes du vagin, du rectum et de l’urètre, qui sont normalement séparés, sont tous reliés en un seul canal. Dans le cas de cette dame, le canal du vagin était relié au rectum.

Évidemment, celle-ci avait subi une opération afin de séparer les trois canaux, mais une erreur a fait en sorte qu’une minuscule connexion s’est créée entre les canaux du rectum et du vagin.

Résultat: après une batterie de tests et de rayon X, l’équipe médicale responsable du cas non orthodoxe en est venue à la conclusion qu’une relation sexuelle anale était en cause.

Une opération par césarienne a été réalisée lors de l’accouchement, de sorte que les choses se sont bien terminées pour la mère et l’enfant.

Encore aujourd’hui, le Dr Steixner appelle ce cas la «meilleure histoire de tous les temps».

Mais soyez rassurés, seulement une femme sur 50 000 risque de vivre la même chose que cette patiente.

Dans la même catégorie