/finance/homepage

Le projet de loi sur Air Canada a bien failli ne pas passer

Des problèmes d’assiduité dans les rangs du Parti libéral du Canada ont bien failli avoir raison du projet de loi C-10, lundi.

Le vote s’est soldé 139 voix contre 139, mais le président de la Chambre s’est rangé du côté du gouvernement ce qui a sauvé la mise.

Ce projet de loi vient modifier la loi sur Air Canada et assouplit les règles sur l’entretien des appareils du transporteur aérien.

Ce lundi, le Parti libéral comptait plusieurs absents, dont le premier ministre Justin Trudeau, qui est à Montréal pour recevoir le prix Laurent-McCutcheron pour son engagement contre l’homophobie. Plusieurs autres ministres et députés étaient aussi absents.

Constatant que le gouvernement risquait de perdre le vote sur un projet de loi d’importance, le whip Andrew Leslie a tenté de joindre en catastrophe ses collègues qui arrivaient au pas de course dans l’enceinte de la Chambre.

Le projet de loi C-10 compte un lot important de critiques, dont les provinces de Québec et du Manitoba qui contestent l’allègement des conditions imposées à Air Canada.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.