/news/world

Des moments d'horreur pour les proches des 66 passagers

Les proches des passagers de l'avion d'Egyptair qui s'est écrasé dans la Méditerranée avec 66 personnes à son bord vivent des heures d'horreur, en attendant les dernières nouvelles.

À l'aéroport du Caire, les proches des passagers ont été confinés très tôt dans une salle isolée et la police interdisait l'accès à la presse. Ceux qui en sortaient étaient assaillis par une foule de journalistes. Quittant le bâtiment en larmes, une femme à lancé à un photographe: «Pourquoi tu me prends en photo? Mon frère est mort et tu me prends en photo?»

«J'ai quatre proches dans l'avion, on a aucune information. Le directeur-adjoint d'EgyptAir nous a organisé une conférence pour nous dire qu'ils n'ont aucune information si ce n'est que l'avion a disparu», lâche un homme.

Dans la même catégorie