/news/currentevents

Le feu de Fort McMurray a atteint la Saskatchewan

Agence QMI

Le feu qui a ravagé Fort McMurray causant l’évacuation de près de 100 000 personnes a traversé la frontière entre l’Alberta et la Saskatchewan, ont indiqué jeudi les autorités albertaines.

Le brasier qui s’étend sur une distance de plus de 5000 kilomètres carrés a continué de progresser vers le nord-est de Fort McMurray, loin des installations pétrolières et des communautés, selon le directeur du service des incendies de l’Alberta, Chad Morrison.

Le feu a brûlé environ sept kilomètres carrés du territoire de la Saskatchewan, d’après des images satellites recueillies et analysées par les autorités. Il se trouverait à environ 30 kilomètres de La Loche.

Aucun avis d’évacuation n’a été émis en Saskatchewan, mais des centres d’urgence ont été mis en place, selon le «Saskatoon StarPhoenix».

Autre incendie d'origine inconnue

Par ailleurs, un incendie dont l’origine est inconnue a ravagé mercredi un bâtiment de cinq logements dans le quartier Thickwood à Fort McMurray, a indiqué la ministre des Affaires municipales de l’Alberta, Danielle Larivée.

La ministre a précisé que l’alimentation en gaz naturel des maisons et des commerces de Fort McMurray a été coupée par mesure de précaution.

Les feux de forêt entourant Fort McMurray ne menacent aucune structure, mais la fumée demeure un enjeu de taille. «La qualité de l’air peut varier rapidement dépendamment des conditions de feux de forêt et de la météo», a soutenu la ministre.

Elle espère que les travailleurs pourront continuer à décontaminer vendredi l’hôpital de Fort McMurray endommagé par la fumée, mais tout dépend de la qualité de l’air.

Cette semaine, des commerçants ont également commencé à retourner à Fort McMurray pour inspecter leurs installations. «Cela fait partie du plan pour s’assurer qu’il y ait des services de première nécessité en place lorsque les résidents reviendront», a précisé Danielle Larivée.

Si toutes les conditions sont réunies pour assurer la sécurité des résidents, les premiers évacués pourront retourner à Fort McMurray sur une base volontaire, à compter du 1er juin. La réintégration complète des zones évacuées devrait être complétée le 15 juin.

Dans la même catégorie