/news/law

Jeune agresseuse sexuelle en série stoppée par la police

Une jeune femme de 21 ans soupçonnée d’être une agresseuse sexuelle en série a été arrêtée mercredi à Saint-Jérôme, dans les Laurentides, et fait maintenant face à de nombreux chefs d’accusation.

Roxanne Auger-Lapointe a comparu jeudi au palais de justice de Saint-Jérôme sous une multitude d’accusations, dont agression sexuelle, contacts sexuels, incitation à des contacts sexuels, exploitation sexuelle, leurre informatique et exhibitionnisme.

Selon ce que l’enquête policière a permis d’établir, la jeune femme rôdait au volant de son véhicule aux abords des écoles secondaires dans le but d’aborder des adolescentes âgées de 13 à 17 ans.

Agressions sexuelles en série: une femme de 21 ans est arrêtée à Saint-Jérôme

«Par l’entremise de connaissances, elle gagnait la confiance des jeunes victimes en se liant d’amitié avec ces dernières», a indiqué l’agent Robin Pouliot, porte-parole de la police de Saint-Jérôme.

De fil en aiguille, l’accusée aurait réussi à avoir des rapports sexuels avec certaines adolescentes.

Selon les autorités, la jeune femme «allait même jusqu’à poser des gestes à caractère sexuel non désirés».

Roxanne Auger-Lapointe se serait également servie des réseaux sociaux pour initier des contacts avec de jeunes filles et créer des liens avec elles.

Les faits qui sont reprochés à la suspecte se seraient déroulés sur une période de trois ans.

Les policiers ont mené une perquisition au domicile de la jeune femme et de l’équipement informatique y a été saisi pour être analysé.

«À ce jour, près d’une quinzaine de victimes ont été rencontrées par les enquêteurs, a dit l’agent Robin Pouliot. L’enquête tant à démontrer qu’il pourrait y en avoir d’autres.»

Toute information au sujet de Roxanne Auger-Lapointe et ses agissements peut être communiquée au 450 432-3000, poste 2294.