/regional/homepage

Le processus de réintégration des camps de travail commence

Agence QMI

Plusieurs compagnies pétrolières situées près de Fort McMurray, en Alberta, ont pu commencer lundi l’évaluation de leurs camps de travail en vue de la réintégration prochaine de leur personnel.

Cette première phase du plan de retour des travailleurs s’est mise en branle dans les camps au nord et au sud de la ville ravagée en partie par des feux de forêt dévastateurs.

Le centre régional des opérations d’urgence de la province a approuvé la recommandation du ministère albertain de l’Agriculture concernant l’analyse des sites des compagnies pétrolières, a indiqué sur son site web la municipalité régionale de Wood Buffalo.

Les camps visés au nord sont ceux de Suncor Baseline et MacKay River camps, Brion, Birch Mountain et Sunshine. Au sud, les sites concernés sont AOC, Hangingstone, Great Sand Tiger, JACOS et Grayling Creek Fire Base.

À la suite de ces inspections, le ministère devra donner son feu vert pour le retour des employés.

Suncor mobilise son personnel

L’entreprise Suncor a confirmé par communiqué mardi matin qu’elle avait commencé la mobilisation de ses employés afin de redémarrer progressivement ses activités dans la région. Le risque de feu et la qualité de l'air sont notamment analysés.

«Compte tenu de notre évaluation actuelle, nous sommes confiants que nous pouvons réintégrer les gens dans la région en toute sécurité et redémarrer nos activités, a déclaré Steve Williams, président et chef de la direction de Suncor. Nous pensons que le retour au travail de nos employés est un élément important des nombreuses mesures nécessaires pour que les choses reviennent à la normale à Fort McMurray.»

L’entreprise affirme que ses installations n’ont pas été endommagées et que les risques d’incendie proche de son usine de Fort McMurray ont été réduits, «car il y restait peu de carburant dans la région qui aurait pu alimenter les flammes».

La direction est confiante de pouvoir réintégrer ses employés «au cours des prochains jours».

Lundi matin, les dernières estimations indiquaient que les feux de forêt couvraient une superficie de plus de 500 000 hectares, dont 700 en Saskatchewan, selon Global News.

Quelques millimètres de pluie sont tombés dans la région au cours des derniers jours, mais les autorités espèrent plus de précipitations pour venir à bout des flammes.

Les avis d’évacuation pour Fort McMurray et Anzac sont toujours en vigueur.

Dans la même catégorie