/news/world

Un rassemblement anti-Trump dégénère à Albuquerque

La police d’Albuquerque au Nouveau-Mexique a fait usage de la force à l’encontre de manifestants anti-Trump qui étaient réunis près du lieu où le candidat à l’investiture républicaine tenait un rassemblement.

Cette intervention a fait suite à la volonté des protestataires de se précipiter vers le lieu où Donald Trump devait prononcer un discours.

Selon plusieurs médias de la région, des manifestants ont mis le feu à des objets publicitaires du candidat à la Maison-Blanche dans les rues de la ville.

Les policiers et des membres des forces antiémeutes ont mis en place des barricades pour contenir la foule hostile qui leur lançait pierres et bouteilles.

Coups de feu?

Des rumeurs de tirs de coups de feu ont circulé au cours de la soirée, cependant vite démenties par le Service de police d’Albuquerque sur Twitter.

Les enquêteurs ont plutôt parlé de tirs de carabine à plomb contre le centre des congrès de la capitale du Nouveau-Mexique.

Plusieurs dizaines de personnes ont par ailleurs été arrêtées à l’intérieur de la réunion publique plus tôt dans la soirée.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.