/news/politics

Course au PQ

Une nouvelle coalition indépendantiste appuie Martine Ouellet

Louis Gagné | Agence QMI

Martine Ouellet

Simon Clark/Agence QMI

Fatigués de voir le Parti québécois (PQ) mettre en veilleuse son option indépendantiste, une cinquantaine de militants souverainistes pressent Martine Ouellet de se lancer dans la course à la succession de Pierre Karl Péladeau.

Dans une lettre ouverte dont l’Agence QMI a obtenu copie, ils soutiennent que la députée de Vachon, qui devrait annoncer sa candidature vendredi, est la seule aspirante-chef à pouvoir mettre fin à l’attitude «défaitiste» qui règne au PQ depuis l’échec référendaire de 1995.

«En vue de la course à la direction du Parti québécois [...] une voix s'élève, une seule, déterminée à porter un engagement clair et concret en faveur de la souveraineté: celle de Martine Ouellet», écrivent les militants, qui se sont regroupés au sein d’un nouveau mouvement: la Coalition pour un engagement indépendantiste clair.

La Coalition compte plusieurs membres et candidats d’Option nationale (ON) et du Bloc québécois. Son porte-parole, Nic Payne, a notamment été président d’ON et candidat à la succession de Jean-Martin Aussant en 2013.

Lors de la dernière course à la chefferie, Martine Ouellet s’était engagée à tenir un référendum dans un premier mandat si elle était élue à la tête d’un gouvernement du Parti québécois. Tout indique que la députée indépendantiste réitérera cet engagement si elle décide de briguer une seconde fois le trône péquiste.

«Nous sommes convaincus qu'un fort appui en faveur de Mme Ouellet ne pourrait qu'être positif pour la suite des choses, pour le mouvement indépendantiste comme pour le Québec tout entier, quoiqu'il advienne à terme du simple véhicule qu'est le PQ», soutiennent les membres de la Coalition.

L’appui à Martine Ouellet sert de catalyseur au nouveau mouvement indépendantiste, qui pourrait tenir sous peu une assemblée fondatrice, selon ce qu’a appris l’Agence QMI.

Convaincus que le refus du PQ de s'engager clairement en faveur de la souveraineté a contribué à l’essoufflement de l’option indépendantiste, les militants de la Coalition craignent que l’élection de Jean-François Lisée, d’Alexandre Cloutier ou de Véronique Hivon mène à un nouveau report du projet de pays.

«Nous en avons assez. Nous ne voulons plus de cette démission continuelle. Nous ne pouvons plus endurer cette lancinante et interminable dérive dans les marécages du défaitisme», écrivent-ils.ENCADRÉMembres de la Coalition pour un engagement indépendantiste clair

Nic Payne, militant indépendantiste

Audrey Perreault, militante indépendantiste

Frédéric De Roy, candidat, Option nationale

Sarah Krug, membre, Option nationale

Luc Bertrand, Option nationale Montréal

Annie Carrier, militante Option nationale

Ghislain Taschereau, indépendantiste

Marthe Lapierre, militante Option nationale

Jean-François Belley, Bloc québécois, Laurier-Ste-Marie

Évelyne Beaudin, militante indépendantiste

Jean-François Tremblay, militant indépendantiste

Amélie Perron, indépendantiste

Benjamin Michaud, candidat, Option nationale

Lili Brunet-St-Pierre, citoyenne

Patrick R. Bourgeois, indépendantiste

Anne-Marie Thouin, indépendantiste

Daniel Clapin-Pépin, indépendantiste

Hugo Bourdelais, citoyen

Manon Senneville, membre PQ et Option nationale

Jean-Pierre Gouin, indépendantiste

Bernard Paré, indépendantiste

Sabrina Gagnon-Rochon, indépendantiste

Vincent Goulet, indépendantiste

Nicolas Geoffroy, indépendantiste

Liliane Charlebois, militante indépendantiste

Daniel Bergeron, militant indépendantiste

Pascal St-Pierre, citoyen

Vanessa Roy, candidate, Option nationale

Yves Perreault, indépendantiste

Jean-François Joubert, indépendantiste

Marie-Claude Brouillet, indépendantiste

Raymond Harvey, candidat, Bloc québécois

Mathieu Thomas, indépendantiste

Philippe Cloutier, candidat, Bloc québécois

Manon Bévillard, indépendantiste

Pierre-Luc Bégin, Éditeur, Éditions du Québécois

Philippe Boily, candidat, Bloc québécois

Louis-Philippe Dubois, ex-directeur général, Option nationale

Marc-Antoine Daneau, candidat, Option nationale

Gabrielle Ladouceur-Despins, indépendantiste

Mathias Doré-Ouellet, indépendantiste

Jean-Philippe Jodoin, militant indépendantiste

Jean-François Carrier, journal Le Québécois

Martin Paquette, indépendantiste

Christian Strasbourg, indépendantiste

Sophie Beaupré, militante indépendantiste, Bloc québécois

Nino Gabrielli, indépendantiste

Normand Perry, ex-président, PQ Soulanges

Mathieu Lebel, militant indépendantiste

Julien Longchamp, candidat, Option nationale

Jonathan Beauchamp, candidat, Bloc québécois

Rémi Portugais, indépendantiste

Marlène Goulet, membre, Option nationale

Alexandre Desmarais, membre, Option nationale

Martin Lefebvre, indépendantiste

Dans la même catégorie