/news/currentevents

Une famille coincée au Manitoba à cause de leur pitbull

Agence QMI

Daniel Mallard/JOURNAL DE QUEBEC

Une famille qui a fui Fort McMurray est coincée au Manitoba parce qu’une loi l’empêche de traverser l’Ontario avec son pitbull.

Tera Joseph et sa famille ont quitté en voiture Edmonton en direction de l’Île-du-Prince-Édouard dans le but de s’installer chez des proches en attendant de pouvoir retourner vivre à Fort McMurray.

Or, alors qu’ils traversaient le Manitoba, avec leur chienne Lucy, ils ont appris qu’ils n’étaient pas autorisés à traverser l’Ontario, qui interdit les pitbulls sur son territoire.

«J’étais au courant que l’Ontario interdisait les pitbulls, mais je ne savais pas qu’on ne pouvait même pas traverser la province», a confié Tera Joseph au «Hamilton Spector».

Pour se rendre dans les maritimes, il est inévitable de passé par l’Ontario, à moins de contourner la province par les États-Unis.

S’ils sont interceptés par un policier sur la route, ils s’exposent à une amende ou même de la prison. Leur chien sera aussi confisqué et transporté en dehors de la province.

Tera Joseph ne veut pas prendre le risque de perdre sa chienne après avoir déjà tout perdu.

Devant l’absence de solution, ils ont voulu faire voyager Lucy par avion de Winnipeg, mais ont frappé un nouveau mur, puisque les pitbulls y sont aussi interdits.

Les papiers d’identification de Lucy sont d’ailleurs toujours à Fort McMurray ce qui complique les démarches pour la faire voyager en avion.

Plusieurs organisations de protection des animaux, ainsi que la compagnie West Jet, ont offert leur aide à la famille, qui était toujours au Manitoba vendredi.